Ce qui revient, encore une fois, à un lecteur de flux RSS. Deux fonctionnalités ne sont pas offertes par le lecteur de flux : les commentaires, et les playlists.

On peut commenter depuis n'importe quoi de compatible ActivityPub, donc ça règle le problème.

Finalement, le seul intérêt de posséder un compte Peertube lorsque l'on n'est pas créateur, ce sont les playlists.

C'est en tout cas comme ça que je comprends les choses, pour avoir testé un peu le truc.

Donc si je résume : on a deux compteurs différents. Les utilisateurs EXTERNES à Peertube ont droit à un avatar, etc. Les utilisateurs INTERNES doivent ramer à cliquer sur un emoji gris.

Mettez-vous à la place d'une personne ordinaire, il est plus simple de s'abonner depuis Mastodon que depuis Peertube.

Pire ! Avec les systèmes de listes et d'export, il est plus simple de gérer ses abonnements depuis Masto

On voit sur cet exemple que les deux comptes ont deux nombres d'abonnés différents. C'est plus flagrant chez Thinkerview.

D'après ce que je comprends, s'abonner au compte propriétaire depuis Mastodon permet de s'abonner à toutes les chaînes (généralement il n'y en a qu'une). Mais quand tu es sur Peertube, tu n'as pas accès à ce bouton magique permettant de t'abonner à toutes les chaînes d'un coup. Si le proprio ouvre une seconde chaîne, tu devras aller t'y abonner.

Donc on clique sur le nom, on se retrouve sur une page titrée Mr Sam, avec des vidéos et tout, on est rassuré. Mais on ne peut pas s'abonner. Pour ça, il faut cliquer sur « Chaîne de vidéos », puis choisir la chaîne.

C'est totalement logique d'un point de vue de développeur. Le compte du propriétaire est celui accessible par Mastodon, celui de la chaîne par Peertube. C'est totalement contre-intuitif d'un point de vue utilisateur.

Mais là où j'ai halluciné, c'est sur ce point : la recherche complète.

On a l'adresse du propriétaire d'une chaîne. Mettons MrSam pour l'exemple : mrsam@skeptikon.fr

Copiez-collez dans la barre de recherche, ça ne retourne aucun résultat. Enlevez le nom de domaine, vous trouvez un nom de chaîne avec un hash impossible à retenir, sans avatar. Est-ce bien la bonne chaîne, se demande-t-on ?

On descend, on voit une vidéo, postée par mrsam@skeptikon.fr. Ce doit être la bonne chaîne, ça !

Prenons par exemple une « grosse » chaîne avec plus de 1700 abonnés confondus (je reviendrai sur le décompte étrange) : Thinkerview.

Bah chez Skeptikon ça n'existe pas.

À leur décharge, c'est bien marqué dans les conditions d'utilisation. La formulation n'est pas claire à mon goût, je pensais pouvoir au moins m'abonner aux instances avec lesquelles Skeptikon avait « des liens ». Il s'avère juste qu'il n'y a aucun lien.

On commence par la recherche. Vous ne voyez pas le problème ? 6 fois sur 10 je clique sur « Mettre en ligne » pour lancer une recherche (après un copier-coller, par exemple).

On a tendance à cliquer à droite d'une barre de recherche. Si le bouton qui ressort c'est pas le bon, c'est pas du tout ergonomique. Regardez, je vous ai fait un mockup. C'est ti pas mieux ? Vu comment le bouton ressort et vu qu'il est réservé aux uploaders, ça devrait pas gêner beaucoup de monde.

Donc je résume : si vous avez trop de favoris sur Firefox (genre un gestionnaire d'onglets), c'est mort, plus aucune synchro. C'est comme si tu as un mot de passe principal, plus de mots de passe non plus. À chaque fois c'est à cause d'Android, hein.

Donc là si je veux une synchro, faut que je fasse du ménage. Et p'tet que je commence à déménager mes favoris sur mon cloud. Plus ça va et moins Firefox va me servir, c'est dingue.

On regarde Star Trek : The Slow Motion Picture avec mon ange, et là iel me fait : « Eh mais je sais pourquoi je l'aime pas lui, il a la tête de Macron ! »

J'avoue que ça explique la volonté d'une armée de l'espace...

En attendant l'ouverture prochaine d'un site web correct, je rappelle que vous pouvez retrouver l'ensemble de mes livres sur ma page Focus : lulu.com/spotlight/yomli

Mais également sur Amazon : amazon.fr/s?i=stripbooks&rh=p_

Et le Kobo Store n'est pas en reste : kobo.com/fr/fr/search?query=gu

Après avoir passé l'épreuve du jury de mes pairs haut la main, c'est avec une certaine fierté que je vous présente mon dernier ouvrage, La libération par la machine, un regard nietzschéen.

lulu.com/shop/guillaume-litaud

Ce court mémoire s'appuie sur le couple moral maître-esclave chez Nietzsche, ainsi que de sa conception du travail, pour tirer un point de vue sur la robotisation et l'automatisation actuelle.

À l'approche de la saison des étoiles filantes, je tenais à vous présenter cette nouvelle édition de L'Éternité par les astres, d'Auguste Blanqui.

lulu.com/shop/guillaume-litaud

Plus connu pour ses éclats politiques, Blanqui nous livre ici un court essai d'astronomie mêlé d'une réflexion philosophique sur l'infini. Cette nouvelle édition est la première à disposer à la fois d'un ensemble de notes et des dernières corrections de la main de Blanqui même.

Cette nouvelle édition dotée de notes vous permettra de plonger au cœur du texte avec ce subtil sentiment que son auteur vous est contemporain. Après tout, n'est-il pas éternel ?

Je profite de ces frais de port offerts avec le code de réduction ONESHIP pour annoncer la publication anticipée d'une nouvelle édition augmentée de L'Éternité par les astres, d'Auguste Blanqui : lulu.com/shop/guillaume-litaud

Il y a aussi 15 % de réduction sur l'imprimé de Rodomontades, un système de jeu de rôle générique sans prise de tête : lulu.com/shop/guillaume-litaud

Si l'on peut difficilement juger un livre à sa couverture, j'espère au moins qu'elle annonce la couleur…

On peut fêter les deux ans de ma première publication ! 🎂

Firefox permet de faire une recherche dans les favoris en précédant par le caractère *

Ça change ma vie. Totalement.

« Marx croyait religieusement qu'un fantôme de la taille d'une planète allait faire advenir le communisme. »

😶
😀
😁
😂😂😂😂

@yomli Sur la dialectique révolutionnaire et les prétentions à l'intérêt universel des idées.

Show more
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.