Le problème est plus profond encore, c'est limiter son champ de vision que de penser cette transition comme seulement « former des individus *pour* un travail ». Le problème vient de la conception même du travail, en amont, et c'est bien pourquoi on ne peut infléchir cette transition en aval.

Je m'explique, en reprenant les dernières pages de Henri Arvon (*La philosophie du travail*, PUF, 1960) : « Le loisir ne s'oppose au travail technique que dan… twitter.com/Nervia_Nocline/sta

Follow

L'URL du billet a sauté (pour le moment mon microblog est vraiment un truc fait à l'arrache) donc voilà :
yom.li/microblog/?BDDLgg

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.