#Shitpost&politique

Le truc amusant, si on peut dire, c'est quand même que la détestation du public est telle contre E.Macron que tout se retourne systématiquement contre lui.
Dernier exemple en date, avec cette pluie de fric sur Notre-Dame, où d'un coup fleurissent les articles rappelant à quel point les plus riches sont quand même grassement avantagés, à quel point la "charité" des ventrus possédants est en fait une perte pour la collectivité...
Bad karma, Manu.

monde-diplomatique.fr/2014/12/

@matiu_bidule pour aller au bout de l'analyse il faut bien comprendre que ce sera la même situation pour tout président de la république à venir. Lorsque que la société était structuré par un clivage (droite/gauche) un chef pouvait avoir une majorité, mais dans un système ou plusieurs clivages se superposent un chef rassemblera approximativement au mieux 25 à 30% des électeurs, donc on aura toujours près des 2/3 des Français contre le président ...

@uxor
Là ou je diffère dans l'analyse c'est que je pense que le clivage droite/gauche existe toujours, il a juste été masqué par des discours fumeux.
Mais dans la vrai vie, il y a toujours des choix politiques qui sont de droite (plus de pognon pour les riches, moins d'écoles et d'hôpitaux) ou de gauche (moins de pognon pour les riches, plus d'écoles et d’hôpitaux).

Follow

@matiu_bidule je n'ai jamais dit que le clivage droite/gauche n'existait plus, je dis qu'il ne suffit plus à décrire à lui seul la complexité de notre société, et actuellement le clivage anti/pro système s'est installé de manière durable comme marqueur politique tout aussi pertinent dans notre paysage politique.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.