Show more

Ça vient d’ici : un linguiste qui a enregistré des gens parlant français au début du XXe siècle, pour étudier les différents accents du français.

Y’en a des centaines dans les archives de la BNF, de pleins de coins de Frances et de pleins de milieux sociaux.

Parmi eux, les différents accents de Paris - et aussi ceux des universitaires, latinistes et espérantistes.

franceculture.fr/sciences-du-l

Show thread

Oui bonjour, vous avez demandé un enregistrement sonore d’une personne parlant espéranto en 1912 ?

gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6

📝 It took a while, but here we are at last: the new disassembly progress report for Zelda Link’s Awakening on Game Boy is up!

In this issue, we'll see how support for all game versions and revisions was added (hi, Japanese, German and French 👋). Also many improvements to make the life of modders easier.

kemenaran.winosx.com/posts/lin

📝 Il a fallu six mois, mais c’est enfin là : les nouveautés du désassemblage de Zelda Link’s Awakening sur Game Boy sont publiées.

Au menu, le support de la version française du jeu, et plein d'améliorations pour modifier les graphismes plus facilement.

kemenaran.winosx.com/posts/lin (en anglais)

Entendu : « Lefèvre, Favre, Le Goff, Schmitt, Haddad… Au fond on s’appelle tous pareil. »

pmorinerie boosted

Le beau projet du jour : deux 🍴 restaurants de #Nantes qui se montent en #coopérative pour racheter une 🚜 ferme #bio ! Objectif : des légumes en circuit court, éthiques et pas cher 👍

💸 un petit coup de pouce ? zeste.coop/fr/communile-rachet

Objectif : salaires égaux entre restaurateurs et maraîchers, partage des risques, et 200 paniers en + de la conso des restaus. C'est beau 🤩

#tw #Crowdfunding #Agriculture #Communile

pmorinerie boosted

Nous sommes de retour ! (Pour vous jouer un mauvais... non, pardon)

La suite de la lecture politique des *Furtifs* est en ligne.

Avec l'intro de la deuxième grande partie consacrée aux dérives masculinistes, et la première sous-partie sur le mythe (tenace) des nouveaux pères.

On a ajouté une newsletter si vous voulez être tenu⋅es au courant des prochaines parutions.

Bonne lecture !
dérivation.fr/furtifs/derives-

Ça rend aussi clair pour moi le rôle essentiel des antifas.

Si le fascisme se nourrit de l’apparence de la force et de l’impunité, l’action des antifas désamorce ça dès la racine – en faisant en sorte que non, les fascistes n’aient pas les mains libres dans les rues.

Parce que sinon la force des fachos devient vite un enjeu de recrutement et d’amplification.

Show thread

Pour moi ça explique pourquoi, malgré l’évacuation, les forums américains d’extrême-droite crient victoire : ils ont montré leur force.

Ils sont entrés, ils n’ont pas été arrêtés par la police, la plupart sont ressortis les mains dans les poches. Aucune conséquence pour eux (pour l’instant). Ils sont donc forts, et c’est donc un succès.

Show thread

Suite aux événements aux , r/AskHistorians parle des liens entre le fascisme étasunien et le fascisme européen historique.

Ça raconte le fascisme comme mouvement qui valorise l’autorité, la force et la violence – pas comme des moyens, mais comme fin en soi.

À côté de ça la vérité est accessoire. Peu importent les mots : l’important c’est d’être forts ensemble. On peut bien changer la vérité tout le temps, c’est pas l’important.

Lisez, c’est passionnant.

reddit.com/r/AskHistorians/com (anglais)

pmorinerie boosted
pmorinerie boosted

Une captation de la pièce de théâtre Pavillon Noir par le collectif OS'O :
youtube.com/watch?v=6NxB6b0v47

Pavillon Noir est une épopée pirate des temps modernes qui questionne l’illégalité à l’aune d’un système toujours plus répressif et inégalitaire. […] Plus qu’un parcours individuel Pavillon Noir est une aventure collective. Celle de gens d’horizons divers […] qui s’organisent pour faire porter une voix et défendre une autre conception de la justice et de la liberté.
collectifoso.com/pavillon-noir

pmorinerie boosted

L'extension pour Firefox :firefox: (what else?) Ninja Cookie permet de refuser automatiquement les cookies et les bandeaux/popups pénibles qui demandent si on en veut addons.mozilla.org/fr/firefox/

pmorinerie boosted
pmorinerie boosted

Sera-t-on limité à 6 pour la Saint Valentin ?

Un des meilleurs articles de l’année, sur la lisibilité imposée de l’extérieur contre celle produite de l’intérieur.

ideolalia.com/essays/two-conce

pmorinerie boosted
pmorinerie boosted
pmorinerie boosted

Non, ça ne va pas parler de tech­nique aujourd’­hui.

Inéga­li­tés femmes/hommes

On fait trop souvent peser sur les femmes le poids de la contra­cep­tion, ajou­tant ainsi à leur charge mentale déjà bien lourde. Non seule­ment, elle s’en chargent le plus souvent, mais en plus ça n’est pas sans risques pour leur santé.

Les méthodes de contra­cep­tion mascu­line sont très en retard. Détail « amusant » : la recherche sur une pilule (ou injec­tion, je sais plus) d’hor­mones pour les hommes avait été inter­rom­pue parce que ça avait des effets secon­daires comme la prise de poids, des maux de têtes… tiens, c’est marrant, pile les effets secon­daires de la pilule pour les femmes. C’est que nous, les hommes, sommes des petites choses fragiles (ne parlons pas de la peur de la perte de « viri­lité », y en a qui s’éva­noui­raient).

Je n’ai parlé que de la pilule, mais l’im­plant et le stéri­let ne sont pas sans effets secon­daires non plus… Regar­dez la rubriques « Quels sont ses incon­vé­nients » de cette page pour l’im­plant et de cette page pour le stéri­let (qu’il soit au cuivre ou hormo­nal).

Quand on regarde le tableau compa­ra­tif des méthodes contra­cep­tives sur le site https://www.choi­sir­sa­con­tra­cep­tion.fr (site édité par Santé publique France), on voit… une seule méthode de contra­cep­tion à la charge exclu­sive des hommes (exclu­sive : seul l’homme peut y avoir recours, tout comme seule la femme peut prendre la pilule ou utili­ser un stéri­let), deux méthodes (dont une non-exclu­sive à l’homme) si on ajoute le préser­va­tif mascu­lin (je ne compte pas le préser­va­tif fémi­nin, je vois mal un homme se trim­bal­ler avec ça, déjà qu’on a du mal à en trou­ver).

Il existe pour­tant déjà des méthodes de contra­cep­tion pour les hommes !

Il existe depuis 30 ans un slip qui remonte les testi­cules près du corps, augmen­tant ainsi leur tempé­ra­ture, ce qui bloque la sper­ma­to­ge­nèse. On peut obte­nir le même résul­tat avec un anneau en sili­cone appelé andro-switch (vous pouvez voir l’avis d’un utili­sa­teur de cet anneau en suivant le tag #andros­witch sur Masto­don).

Et puis, il y a la solu­tion radi­cale : la vasec­to­mie. Cette opéra­tion consiste à couper ou bloquer les canaux défé­rents amenant les sper­ma­to­zoides. Rassu­rez-vous, les petites natures qui passe­raient par ici, il ne s’agit pas de couper les testi­cules, non, juste de bloquer la sortie.

Mon expé­rience

J’ai choisi voici près de deux ans (au deuxième semestre 2018) de me faire vasec­to­mi­ser. J’étais alors céli­ba­tai­re… je l’étais toujours lorsque j’ai commencé à écrire ce billet en septembre 2019 (oui, je l’ai un peu beau­coup laissé traî­ner 😅) mais j’ai depuis eu deux rela­tions à long terme.

Je ne vais pas lais­ser planer de suspense quant à la réac­tion de mes parte­naires : j’en ai retiré deux énormes « MERCI ! ». Parce que ça leur enlève un poids des épaules, parce que ça leur évite d’avoir à subir les effets secon­dai­res… bref, pile deux des raisons qui m’ont fait choi­sir la vasec­to­mie (les autres étant que je ne veux plus d’en­fants et que je n’ai pas envie d’uti­li­ser une méthode qui présente le moindre risque d’inef­fi­ca­cité si j’ou­blie de l’uti­li­ser, je me connais, ça aurait été très risqué).

Mon parcours pour la vasec­to­mie a été long, mais pas compliqué :

visite chez le méde­cin trai­tant
visite au CHU chez un urologue, où on m’a bien tout expliqué (même si je m’étais déjà bien rensei­gné sur le net) : l’as­pect défi­ni­tif de la chose, le geste effec­tué, etc
4 mois d’at­tente (histoire d’être sûr que je veux y passer)
encore une visite au CHU chez l’uro­logue pour dire que je veux vrai­ment le faire (signa­ture d’un accord écrit), prise de rendez-vous pour l’in­ter­ven­tion
un petit tour au CECOS histoire d’y conser­ver mes gamètes au cas où (la conser­va­tion des gamètes est payante, le prix dépend de votre CECOS et le rembour­se­ment dépend de votre mutuelle)
un sper­mo­gramme (pour voir quel est le niveau normal d’ac­ti­vité de mes sper­ma­to­zoïdes, leur nombre…)
inter­ven­tion en ambu­la­toire : j’ar­rive le matin, je repars le soir (atten­tion, quelqu’un doit venir vous cher­cher et il ne faut pas dormir seul chez soi, il faut avoir quelqu’un au cas où). Même si on a donné son accord écrit, on reste libre de dire stop à tout moment 🙂
un autre sper­mo­gramme 3 mois après pour voir si ça a bien fonc­tionné

L’in­ter­ven­tion ne m’a laissé que deux toutes petites cica­trices, une sur chaque testi­cule et la gène de la cica­tri­sa­tion n’a pas duré bien long­temps.

Au niveau libido : aucun chan­ge­ment. Au niveau éjacu­la­tion : aucun chan­ge­ment visible (le volume des sper­ma­to­zoïdes dans le sperme est de l’ordre de 3 à 5% d’après mes souve­nirs). Il n’y a aucun effet secon­daire 🙂

Notez que les risques liés à la vasec­to­mie sont toute­fois les mêmes que pour toute inter­ven­tion chirur­gi­cale : infec­tion, saigne­ments, etc.

Conclu­sion

Je ne regrette pas un seul instant ma déci­sion. C’est rapide (l’in­ter­ven­tion, pas tout le proces­sus, hein !), rela­ti­ve­ment indo­lore (j’ai déjà eu des croûtes aux genoux qui m’ont plus déran­gées que la cica­tri­sa­tion de la vasec­to­mie), gratuit (l’in­ter­ven­tion ne coûte quasi­ment rien, 65€, et c’est pris en charge par la sécu­rité sociale), j’ai une sauve­garde (mes gamètes conser­vés au CECOS, je pense que je les aban­don­ne­rais d’ici quelques années) et surtout, surtout : les remer­cie­ments de mes parte­naires ! 🤗

Crédit : Photo par Annie Spratt sur Unsplash

#contraception #contraception-masculine #vasectomie

https://fiat-tux.fr/2021/01/01/contraception-masculine-la-vasectomie/

pmorinerie boosted

Dernier train de l'année, un ICN de Morges à Genève
Bonne année à tous 😘

Show more
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!