J’ai republié un article technique, “Utiliser des Makefile pour standardiser les commandes les plus courantes des projets informatiques”.

L'article avait été publié sur le blog de Capitaine Train / Trainline en 2016 – mais a disparu avec la fermeture du blog le mois dernier.

Le voici donc à nouveau disponible :)

blog.capitaines.fr/2016/09/30/

Follow

Rétrospectivement, je trouve que ça a plutôt bien vieilli.

Je continue d’écrire de petits Makefile dans la plupart de mes projets personnels et professionnels, et ça me sert bien.

· · Web · 2 · 0 · 0

@pmorinerie j’ai souvent cherché un remplaçant tout aussi agnostique mais légèrement plus flexible / utilisable, en vain (mon gros problème du moment : avoir une notion de try-catch / cleanup)

@immae tu veux dire un système de règles avec des dépendances, mais avec de la gestion d'erreur ?

@pmorinerie Oui. Use case: une recette qui déchiffre, <fait des actions>, et s’assure qu’il ne reste plus de fichiers sensibles en clair à la fin. Actuellement, le seul moyen de faire ça est que <faire des actions> ne faile jamais

@pmorinerie Autre cas d’usage : s’assurer que si une recette pour builder "foo" faile, elle ne laisse pas traîner un "foo" incomplet, qui ferait du coup croire à la prochaine invocation de make que le boulot est déjà fait

@pmorinerie Oh, je crois bien que c'est cet article qui m'a poussé à faire pareil. C'est l'un des rares trucs que je fais désormais automatiquement dans tous mes projets et dont je ne pourrais absolument plus me passer.

Du coup, et bien merci :)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!