Follow

La fin d’une époque : fait maintenant payer ses membres.

Difficile d’imaginer la puissance de Couchsurfing pour celleux qui ne l’ont pas connue. Héberger et être hébergé, partout dans le monde, gratuitement, simplement pour l’envie de rencontrer des gens.

Il y a quelques années, le site a été vendu à des investisseurs. On se doutait qu'ils voudraient récupérer leur argent. Et donc désormais, il faut payer chaque année pour récupérer l'accès à son profil, ses amis et ses contacts

S’aliéner les membres, mauvais choix : la force du site ne tient qu’à la communauté des gens qui le font vivre, qui voyagent ou qui hébergent.

Heureusement beaucoup de gens ont depuis plusieurs années migré sur , un site libre qui renoue avec l’esprit des débuts. La mort de Couchsurfing, c’est l’occasion enfin de poursuivre ailleurs.

On se retrouve là-bas ? 🙂
bewelcome.org/

Show thread

@jaxom_kaplan je ne connaissais pas TrustRoots, mais ça a l'air pas mal :)

Après j'aime bien BeWelcome, notamment parce qu'il tourne depuis un bon moment. Mais sûrement avoir plusieurs sites, avec chacun leurs avantages et particularités, c'est une bonne chose de toute façon 👍

@pmorinerie s'il est juste question de récupérer ses données, une demande au titre du RGPD doit suffire (c'est ce que j'ai fait ce matin, on verra).
Couchsurfing périclite depuis mi 2015. J'ai pas mal hébergé et à un moment en 2015, je ne recevais plus vraiment de demandes (même chose pour un ami dans la même ville). Ça coïncide avec le nouveau site et aussi la visibilité croissante d'airbnb.
L'hypocrisie de leur billet de blog est ahurissante, "on vous détrousse mais c'est à cause du covid"...

@aspyrine Ah oui, intéressant, la demande RGPD.

C'est vrai qu'on sent qu'AirBnB a réussi à monétiser l'échange d'hospitalité, qui avant était gratuit. Ça tourne toujours, cela dit :)

@pmorinerie je crois aussi que airbnb offre une alternative qui peut sembler plus sûre (du fait de la transaction financière) que couchsurfing. Toutes les femmes, sans exception, que j'ai hébergées avaient au moins une anecdote de mecs qui avaient lu "sexsurfing" (et le comportement qui va avec)
Après, je suis pas certain qu'airbnb soit vraiment plus sûr mais ça a sans doute joué.

@aspyrine @pmorinerie Quand c'est arrivé au site covoiturage.fr (en 2013 je crois ?), une alternative a été ouverte qui a donné naissance plus tard à mobicoop, j'imagine que quelque chose de similaire pourrait arriver ?

(je suis triste, je refuse d'accepter que ce soit terminé :x)

@almet @aspyrine Couchsurfing c’est sans doute terminé, mais l’hospex est vivant ! 🙌

@almet @aspyrine et de fait, en terme d'alternatives, bewelcome.org est libre, et actif depuis longtemps déjà.

(On me parle aussi de trustroots.org, mais je ne connais pas encore.)

@pmorinerie @almet
Oui, on est d'accord que le principe continuera d'exister. Et couchsurfing n'a fait que rendre plus simple ce qu'a créé Servas en 1949 (et qui existe toujours).

@pmorinerie "We wanted to confirm receipt of this request and let you know that it will be processed as soon as possible within 30 days of its receipt."
Moins de 24h, ils sont réactifs, c'est déjà ça :)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!