FR : Cher'es élèves. Une annonce pas très fun.
Des chercheur'ses italien'nes ont raclé les toots publics de plus de 300 instances pour les analyser. La nôtre est dedans. Les toots sont supposément accessibles sur leur serveur, toujours à but de recherche.
Il va sans dire que je suis fâché. J'ai du mal à saisir l'ampleur de cette violation. Juste parce que du contenu est disponible sur le web, cela n'autorise pas son exploitation sans autorisation... Bref.
J'ai boosté le toot avec les infos et le papier qui a été pondu sur le sujet.
Je vous tiendrai au courant si des recours légaux sont tentés.

Tiens d'ailleurs cette affaire d'aspiration de pouets me donne envie de rappeler à qui veut l'entendre qu'on peut effacer ses pouets après une certaine durée en utilisant certains logiciels, pour ma part j'utiilise un serveur forget comme celui-ci : forget.codl.fr/about/

Follow

@mallabori ils sont pas duplicata sur des autres instances ?

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!