Follow

Je vois beaucoup de réactions outrées contre ce type de pratiques.

Eh bien je trouve personnellement, que c'est une bonne chose qu'on aille dans cette direction.

@hugo c'est sûr que c'est moins hypocrite du coup…

@hugo Je me pose la question du point de vue légal. Il me semble que refuser les cookies ne doit en aucun cas affecter la qualité du service, ou un truc dans le genre. Est-ce que mettre un paywall en affecte la qualité… c’est toute la question.

@eragon ce n'est pas exactement ça et justement la question est d'interpréter le texte dans cette zone grise. En tout cas le rapporteur public du Conseil d'État sur ce dossier pense que c'est licite. Donc on verra bien si jamais il y a contentieux là dessus etc. Pour le moment la question de la licéité n'est pas tranchée

@hugo Je partage ton avis. et puis, au moins les fenêtres de navigation privée serviront pour autre chose que debug un problème de cache / session lol











et de porn. *tousse*

@Katyucha on verra si je prends le temps d'un petit billet de blog :-)

@Katyucha @hugo j'ai un trajet en train donc doit je fais la sieste soit j'écris

@hugo on ne peut pas appeler ça un consentement libre...

@hugo tu as juste oublié dans ton article dans la partie accès au web, que tu compares à celle de l'acces aux journaux, que pour accéder à un site il faut au préalable : avoir un ordinateur et un abonnement. Dans le meilleur des cas, tu t'en tires à pas moins de 400€ par an (30€ d'abonnement, plus le prix d'un ordi bas de gamme ou d'un ordiphone lissé sur une année). Si tu ajoutes à cela 2€/mois et par site tu exploses le budget. Et certes, meme si les achats ne sont pas ...1/2

@hugo raisonnes, la depense va vite rattraper ceux qui ont peu de revenus. Pas besoin d'etudes socilogiques pour ça pour le demontrer. Ensuite, pour ce type de consentement, on peut rapprocher ça au consentement d'un essai therapeutique : dans une societe où l'acces aux soins est gratuit, le patient à vraiment le choix de participer à l'essai ou pas. Dans une societe où c'est payant, le choix est plus delicat : soit tu participes à l'essai et c'est gratuit soit tu n'y participes 2/3

@hugo pas et le prix peut etre impossible à assumer en fct de tes revenus. On ne peut donc pas parler de consentement libre puisque ceux qui n'ont pas de revenus accepterons plus facilement que ceux qui en ont.

@hugo et il font compter aussi le prix de l'electricite qui n'est pas negligeable.

@hugo

C'est juste parce que c'est interdit.

de 2 choses l'une : soit il y a un service que les gens sont près à payer et il faut fermer en mode payant, soit on ne farcit pas de pub si la personne ne veut pas.

il va falloir épurer les sites de merde, comme il va falloir épurer la presse.

C'est juste illégal. point final.

@hugo

parce que ce qui se passe comme cela, c'est que les gens payent pas chère PARCE QUE les infos des autres sont monétisées. Vous voulez avoir le service : payer le à sa juste valeur, pas en vendant les infos des autres visiteurs.

@hugo

on va pas refaire la guerre.

on sait qu'on n'est pas d'accord.

@herve_02 Ce n'est pas une question d'opinion, en fait. D'ailleurs tu ne sais pas si on est d'accord ou pas, car je ne t'ai pas dit ce que je pensais de la licéité ou non de cette pratique.

Mais pour l'instant les juges n'ont pas dit que c'était illicite, et le rapporteur public du Conseil d'Etat pense que c'est parfois licite.

C'est tout. C'est ça la réalité que je décris. La réalité - pas ce que j'en pense moi.

@hugo

ok c'est légal.

éborgner des manifestant aussi.

@hugo

C'est tout. C'est ça la réalité que je décris. La réalité - pas ce que j'en pense moi.

@hugo

le juge a dit que c'était légal. mais dans le RGPD vous ne pouv[i]ez pas conditionner l'accès aux info aux trackers.

mais je m'en moque; construisez le monde dans lequel vous voulez vivre.

C'est vous qui vivrez dedans.

@hugo

la justice est aussi pour protéger les gens contre eux même. par exemple des gens accepteraient de vendre de leurs organes contre de l'argent.
Pour le moment ce n'est pas possible. Mais comme les possédants écrivent les lois, lorsqu'ils auront besoin ils le rendront légal.

comme ils viennent de rendre légal cette gratuité à la place du tracker : tout le rgpd saute d'un seul coup. un micro paiement contre les trakers.... youpi les trackers continuent.

C'est vous qui ferrez avec, pas moi

@hugo

L’article 7.4 du RGPD précise que conditionner la fourniture d’un service à une collecte de données non indispensable à celle-ci fait obstacle au recueil d’un consentement libre. Ainsi, la consultation du site ne peut pas être « bloquée » en cas de refus de dépôt de cookies.

../..

@hugo

Le Comité européen de la protection des données le confirme dans ses lignes directrices du 4 mai 2020 : « Pour que le consentement soit donné librement, l’accès aux services et fonctionnalités ne doit pas être conditionné au consentement de l’utilisateur au dépôt de traceurs, ou à l’accès à des traceurs déjà enregistrés, dans le terminal de l’utilisateur » : il interdit donc les « murs de cookies » qui bloquent l’accès à un site sauf consentement global de l’internaute.

@hugo clair, on ne peut pas demander aux éditeurs d'un site qui fourni des informations de se passer de leur seule source de revenu sans qu'ils puissent obtenir une contre partie.
Ceux qui trouvent cela choquant, que feriez vous à la place d'un éditeur qui a des salariés à payer ?

@jpfox @hugo Dans un certain sens c’est assez compréhensible mais ce qui me gène (principalement en ce qui concerne la presse) c’est que l’on ait que le choix de l’abonnement… J’ai aucun mal à considérer de devoir payer pour un article du monde mais ça me ferait bien chier de m’abonner à un torche cul néolib pareil… À quand un vrai système simple et efficace de paiement à l’article dans la presse fr ?

@hugo oui ainsi leur fréquentation va drastiquement baisser et ils vont peut-être réaliser que ce n'est pas en faisant payer des gens dont ils vont quand même vendre les données (parce qu'il ne faut pas se leurrer, ils le feront quand même) 🤪

@hugo

C'est juste illégal mais bon du moment que ca arrange ceux que cela intéresse.

C'est le en même temps de la macronie.

@hugo J'ai vu des arguments, que je partage en grande partie, comme quoi c'est un leurre, un faux choix qui renforcerait la légitimité du traçage. À mettre en perspective donc. Cf maisouvaleweb.fr/le-cookiewall

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!