Ça fait drôle de voir que des endroits où le «modèle économique des GAFAM» n'a pas prise, sont également en proie à des problèmes de «harcèlement» et de la difficulté de modérer.

Il faudrait régler ça avec de l'interopérabilité.

Comme quoi, avant de prétendre offrir une solution à un problème, encore faut-il bien analyser et comprendre ses causes et les dynamiques qui l'animent.

C'est encore plus vrai quand on offre une solution d'apparence technique à un problème qui est avant tout social.

C'est également vrai quand on prétend tout lire au prisme d'une analyse économique (dont on a parfois du mal à comprendre l'unité, tant les modèles d'affaires diffèrent entre les entreprises) et, ce faisant, omettre des grilles de lecture toute aussi, voire davantage, pertinente.

Bref.

«Pour tout problème complexe, il y a une réponse qui est claire, simple et fausse». H. L. Mencken

(citation vue mainte fois que je trouve marrante, mais j'en connais pas du tout le contexte :-) peut être à côté de la plaque)

Follow

A ceux qui voudront lire de travers et pour qui la nuance n'existe pas, let me be clear:

Je suis généralement pour l'interopérabilité, et je suis pour tout ce qui donne du pouvoir aux utilisateurs de maîtriser la technologie qui les affecte.

C'est le sens de mon implication, notamment pour le logiciel libre et pour des projets spécifiques dans ce sens, mais également en faveur des standards ouverts (avec la fsfe, et d'autres)...

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.