Follow

Je viens de lire une belle sottise.

L'instance historique de Mastodon est en vrac. L'admin est loin de tout clavier, alors ça va rester en vrac un moment, quelques heures.

Et pourtant nous discutons. Tranquilou. Et nous avons discuté. Bon, privés de nos camarades sur les instances en panne, mais le réseau tourne.

C'est *précisément* la preuve qu'un réseau décentralisé est plus solide, et plus résilient.

Mais on lit le contraire par endroit.

Les gens seraient bêtes ?

@Quanta Bin, la lecture qui dit "Le décentralisé ça marche pas" est une bêtise, oui.

"140.000 sur deux instances, c'est bête de concentrer", c'est l'approche inverse. Et sur ça, je suis d'accord.

@bayartb Je n'ai pas dis que ça ne marchait pas, mais qu'effectivement 140 000 utilisateurs sur 2 instances allait à l'encontre de l'idée même de décentralisation.
Je dois mal m'exprimer sans doute.

@Quanta En effet, en relisant ton message, c'est bien ce que tu dis :)
Et moi qui ait mal interprété le "pas l'air si décentralisée que ça" en "marche pas si bien que ça".

Nous sommes bien d'accord : le système marche très bien, la décentralisation fonctionne. Et c'est juste triste d'avoir autant de gens sur aussi peu d'instances.

Pour ma part c'est une question de confiance donc c'est soit mamot soit framapiaf. Les autres instances, rien me dit que ça respecte ma vie privée puisque celui qui gère l'instance a accès à tout !

@bayartb @Quanta

@bayartb les gens n'ont pas l'habitude de la décentralisation et ne comprennent pas la force du modèle.
A nous de leur réexpliquer sans cesse :)

@BrunoSpy @bayartb c'est un peu ce qu'il se passe suite au problème de mamot ces dernières heures, on a vu pas mal de migrations sur d'autres instances.

@bayartb j'ai envie de dire victory \o/ pour le fait que cela continue a fonctionner

@bayartb Soit ils sont bêtes, soit aigris ou jaloux. Voire les 3 ! Et plus si affinités. Etant dans un train sûr que c'est difficile de réparer. Cà ne fait qu'apporte de l'eau au moulin à l'essentialité de la décentralisation. AMHA

@bayartb
Quand on dit #lesgens c'est que la question est rhétorique, c'est bien ça ?

@YannKervran @bayartb Il reste quand même le problème que les comptes de l'instance en panne sont inutilisable :( Le top aurait été que chaque compte utilisateur soit indépendant de toute instance (ou transférable), mais c'est un challenge certain, avec pas mal de discussions associées, par exemple : github.com/tootsuite/mastodon/

@youen @YannKervran @bayartb Après il y a toujours la solution des comptes de secours, par exemple le mien me sauvé la mise actuellement ^^

@bayartb Le même problème existe pour l'Internet en général : les gens se braquent sur une panne (de Free, d'Orange, du registre de .io, de Github) au lieu de regarder tout ce qui continue à marcher grâce à la décentralisation.

Ping @PierreCol

@bortzmeyer @bayartb @PierreCol @Quanta disons que "les gens" ont un niveau d'exigence relativement élevé (pour un service reposant sur le paiement à la libre appréciation de chacun)
je suis sur mamot.fr et ça rame depuis hier, OK c'est un peu lourd
mais le fait que mastodon.social qui regroupe 10% des utilisateurs et a déjà été saturé, repose sur un mec seul dans un train 🚂 est quand même étonnant ...

@maow @bayartb @PierreCol @Quanta Il faut dire la vérité : des tas de choses sur Internet dépendent d'un mec ou d'une nana seul·e :-)

@gregr oui j'entends bien, même si ce n'est pas tout à fait ce qu'ils disent 😜 : "one full-time employee" + 10 volontaires (ça ne veut pas dire qu'ils ne foutent rien)
et des millions de relecteurs, vu que c'est open source (cf la faille HeartBleed ❣️)
mais pour moi ici la différence c'est qu'on parle d'exploitation
un mec peut développer seul dans sa cave ; exploiter H24 c'est plus dur
cc @Quanta @PierreCol @bayartb @bortzmeyer

@maow @gregr @Quanta @PierreCol @bortzmeyer C'est bien pour ça que je suis content que certaines association de la Fédération FDN se soient impliquées dans la gestion d'instances. Ces associations ont un financement (des adhérents et abonnés) et sont organisées pour gérer de la prod.

La question clef de tout ça, c'est le financement. Le choix entre la publicité (collecte de données, profilage, etc) et l'abonnement. On en revient toujours peu ou prou à cette question là.

oui @bayartb je suis plutôt d'accord : les associations ont des budgets (sans doute pas assez) et des compétences ; après ça reste du volontariat, et ce n'est pas infaillible, mais bon aucune organisation n'est infaillible ...
pour le financement (infra, et gens), oui, si tu ne veux ni pub ni profilage, restent les abonnements, mais c'est loin d'être entré dans les mœurs ; l'approche "prix libre" me semble intéressante, surtout des petites sommes récurrentes
@gregr @Quanta @PierreCol @bortzmeyer

@maow @bayartb @gregr @Quanta @PierreCol @bortzmeyer

Ceux qui s'intéressent à la question du financement du libre et des communs devraient prendre contact avec les gens de Liberapay, c'est un sujet sur lesquels ils souhaitent travailler de façon large.
#liberapay

@bortzmeyer @bayartb @PierreCol @Quanta @maow
Oui, j'ai du mal à croire qu'une instance si importante n'aurai qu'un admin.

@bortzmeyer @bayartb @PierreCol
A ce propos j'aurais bien une question: il y a eu une grosse panne à Ville d'Avray (leparisien.fr/ville-d-avray-92 ) cet été.
Comme j'ai vu les confs de @bayartb je sais que le Net est décentralisé et fait pour contourner le problème d'un arrachage de câbles ==> pourquoi TOUT a été coupé?
J'ai posé la question sur place mais comme pour tout le monde Internet=Orange personne ne comprenait de quoi je parlais...

@LienRag @bortzmeyer @PierreCol

Compliqué...

Sans avoir le nez dans l'infrastructure du réseau au moment de la panne, c'est dur de savoir dire ce qui a pu se passer.

Sur le principe, quand une panne coupe tout un bout du réseau :
- soit ce bout de réseau n'était raccordé que par un lien, qui subit la panne (genre, mon appart')
- soit *tous* les liens menant à ce point du réseau sont cassés en mêmetemps (pas d'bol)
- soit un équipement, qui regroupe les liens, est cassé (un routeur, p. ex).

@PierreCol @bortzmeyer @LienRag Vu le papier du Parisien, c'est probablement le câble regroupant toutes les lignes téléphoniques du quartier / de la ville qui a été arraché. C'est très lourd à remettre en place.

@bayartb @PierreCol @bortzmeyer
Oui, trois câbles arrachés à Chaville, apparemment...
Que ça foute un gros coup à la connectivité, je n'ai pas de problèmes à le croire - mais que RIEN ne passe, c'est ça qui m'étonne.
Il n'y a aucun maillage qui aurait permis de contourner, même avec un débit de modem?

@LienRag @bortzmeyer @bayartb
« L'Internet est globalement robuste et localement vulnérable » : si un câble sous-marin transatlantique est rompu, le trafic est aisément rerouté via d'autres.
Mais si tous les liens des différents opérateurs desservant une petite ville passent dans la même tranchée... alors le coup de pelleteuse peut être fatal.
Illustration en juin 2016 dans l'Ain : zdnet.fr/blogs/infra-net/repor

@PierreCol @bortzmeyer @bayartb
Merci pour l'explication qui remet dans le contexte! Jj'aime bien la phrase « L'Internet est globalement robuste et localement vulnérable ».
En gros il aurait fallu construire un mesh wifi comme solution de fallback?
#jaimepaslesanglicismesmaisjesaispasparquoilesremplacer

@LienRag @PierreCol @bayartb Le mesh wifi est évidemment de la grosse blague (comment faire une liaison transatlantique ainsi ? ou même trans-Massif Central ?) Et je ne parle même pas des problèmes de gestion et de sécurité.

@bortzmeyer @PierreCol @bayartb
Non mais je voulais dire Ville d'Avray - Versailles par exemple...
Et d'ailleurs où est le problème avec le Massif Central ? Le wifi directionnel ça marche sur plusieurs kilomètres, ça a notamment été utilisé au Népal.

@bortzmeyer @PierreCol @bayartb
Pas entre chaque relais potentiel?
Je ne suis pas un intégriste du mesh wifi, mais de combiner ce qui marche là où ça marche...

@PierreCol @bayartb @LienRag On trouve de nombreux cas où on n'a pas le choix : tramway de Vélizy vs. Prosodie (un seul passage), presque île de San Francisco (toute la high tech US), passage entre la Sicile et la Tunisie….

@bortzmeyer @PierreCol @bayartb
Là par contre je ne comprends pas (joker sur Vélizy, je ne connais pas):
San Francisco: câble sous-marin
Sicile: idem
Tunisie: idem ou via l'algérie
On parle bien de routage secondaire avec débit nettement plus faible, pas d'assurer l'usage courant sans les câbles qui permettent cet usage courant!

@LienRag @PierreCol @bayartb Je me suis mal exprimé. Je voulais dire qu'une coupure affectait souvent plusieurs câbles car, dans tous les cas cités, il y a très peu de place (d'endroits possibles) pour faire passer les câbles.

@bortzmeyer @PierreCol @bayartb
Effectivement c'est plus clair comme ça (et je n'y aurais pas pensé tout seul je le crains)...

@LienRag @bayartb @PierreCol L'architecture de l'Internet (IP, BGP, DNS, etc) _permet_ la décentralisation. Ça ne veut pas dire qu'elle est effective. Par exemple, le courrier électronique _permet_ la décentralisation, mais plein de blaireaux s'entassent chez deux-trois GAFA.

@LienRag @bayartb @PierreCol Sur cette panne, il y a deux choses à garder en tête :
- un problème technique : on ne fait pas passer les câbles où on veut, surtout en région parisienne, où la place manque. Résultat, deux câbles sans aucun rapport peuvent parfaitement se retrouver dans la même tranchée.
- un problème politico-commercial : passer des fibres est cher, il n'y a souvent qu'un acteur qui le fait, les autres lui louant de la capacité, ce qui ne contribue pas à la résilience.

@bayartb veux-tu réellement la réponse à cette question ? :)

@bayartb D'ailleurs, on a aussi planté @gougerenet (mastodon.gougere.fr) cette nuit pour illustrer ce point :-)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.