Follow

Comme Lou le raconte dans le touitteur, on vient de finir d'imprimer le texte "The woman-identified woman" sous forme d'une affiche. Assez grande (35 par 50).

Je vais vous raconter un peu comment on a fait ça.

Deux problèmes techniques majeurs. Le premier c'est que le texte est trop long. Les 5-6 dernières lignes de chaque colonne ne peuvent pas être imprimées. Trop bas sur le papier, le cylindre de la presse ne va pas si loin.

Deuxième problème : c'est en anglais. Et comme chacun sait, même en typographie, ces gens ne sont pas raisonnables. Ils utilisent une quantité de w et de y qui défie l'entendement.

Mes casses sont prévues pour écrire du français moderne. Donc j'ai énormément de e, et pas mal de é. Mais en général dans une casse on a 3 w qui se battent en duel. Sous la poussière vu qu'ils ne servent que chez les ferrovipathes.

Donc on a découpé le texte et imprimé par partie. Voilà la forme globale de la composition sur la presse. Un titre, suivi du nom du groupe à l'origine du texte, 3 colonnes de 30 lignes, une citation en coupure (les deux premières lignes du texte) puis 3 colonnes de 64 lignes.

Au départ, on espérait arriver à composer chacune des trois colonnes en entier. Mais non. D'où l'idée de la citation au milieu : en coupant en 6 ça devrait passer. L'optimisme :)

Voilà le premier essai d'impression. On vérifie l'équilibre global de la mise en page. Mais ce serait compliqué à imprimer.

En effet. Le titre est en Vendôme gras de 48 points. La citation au centre en Vendôme maigre de 30 points. Le texte courant en Vendôme maigre de 10 points. Ce demande des encrages différents : il faut beaucoup d'encre et beaucoup de pression pour les grosses lettres, et peu d'encre et peu de pression pour les petites lettres.

Voyez, sur ce premier essai d'impression : le titre n'est clairement pas assez encré, alors que le texte est déjà correct. Si je mets assez dencre pour que le titre soit propre, ça fera des pâtés sur le texte.

Du coup, le premier morceau imprimé c'est juste ça. Il faut un peu de persuasion pour y voir la préfiguration de l'affiche.

Ensuite on imprime la suite du texte. Donc la colonne de gauche en bas.

Mais une difficulté : on retourne le papier. En effet, comme je disais plus tôt, le cylindre est trop court pour aller imprimer aussi bas. Qu'à cela ne tienne, on imprime dans l'autre sens :)

Du coup, quitte à avoir retourné les éléments qui font le mise en page, on continue sur le bas. Donc on s'attaque à la deuxième colonne en bas.

Le jeu est un peu compliqué, parce qu'il faut que tout ait l'air aligné alors que ce n'est pas du tout imprimé au même moment.

Ensuite, eh bien on va faire la troisième colonne en bas...

Sauf que. Paf. Pas assez de w pour pouvoir composer toute la colonne. Avoir coupé le texte en 6 blocs ne va pas suffire...

On va donc devoir faire un petit bout, une douzaine de lignes. Mais pour le coup, niveau alignement c'est chiant. 2 points de différence sur les interlignes de deux lignes consécutives, ça se voit.

J'ai donc droit à une erreur de positionnement de l'ordre d'un point. Un tiers de millimètre. Pour du machin fait à la main... Franchement, je partais pas fier au moment d'imprimer ça. Mais le résultat passe bien.

Il nous reste les deux colonnes de droite de la partie haute à faire. Fort heureusement, il y avait assez de lettres pour faire les deux blocs d'un seul coup.

J'ai fini de composer ces deux blocs le week end dernier. On a imprimé ça, avec la mention des éditions des voix de garages, hier matin. Le texte était enfin bouclé ! Six passages sur la presse pour le moment.

Ah tiens. C'est pas la bonne photo. Parce que le titre, il sera imprimé ensuite. Lors du septième passage sur la presse, hier soir.

Ce matin, on a fait la couleur pour la citation au milieu. Mauve (lavender en anglais). Dans le mauve il y a du magenta et du cyan. Plus de magenta que de cyan, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Et beaucoup de blanc pour éclaircir.

Et voilà.

Huit passages sur la presse. Huit calages. Plus de 2000 tours de presse pour faire les 250 exemplaires (il faudra certainement en retirer une 50aine qui ont un défaut ou un autre d'impression).

Pour le sens politique du texte je vous renvoie aux écrits de Lou : il explique ça mieux que moi :)
twitter.com/ptilou42_/status/1

@bayartb une excellente recherche sur le sens et la notion de lutte

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!