Voilà un petit thread, dans le touitteur, qui raconte comment Internet est resté le seul (microscopique) bout de communication ouvert à Moscou, en 1991, pendant la tentative de putsch contre Gorbatchev.

twitter.com/kevinlimonier/stat

Le fait qu'un opérateur réseau de très petite taille existe, c'est quelque chose de politiquement intéressant.

Le fait d'utiliser des techniques qui ne s'appuient pas sur celles des infrastructures nationales, ou pas uniquement, ou pas de manière standard, c'est quelque chose de politiquement intéressant.

Bien entendu, sous l'angle de nos analyse habituelles (émancipation, reprendre en main, etc). Mais aussi comme élément hétérogène.

Follow

En effet, le petits machins hétérogènes, qui ne ressemblent à rien, qui sont trop petits pour être inquiétants, ce sont ceux qui peuvent passer entre les gouttes pendant l'orage.

C'est une forme particulière de résilience, la bizarerie.

@bayartb oui, complètement, et c'est un sujet passionnant qui est étudié et dont j'aimerais bien passer plus de temps à lire des exemples édifiants et farfelus :)

#notetoselve

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.