The Gimp et ZeMarmot, long toot 

Pour vous aider à voir, malgré le flou de l'image...

Il y a 3 lignes de texte. C'est à l'envers. Donc le début des lignes est à droite. Les deux lignes du bas sont en corps 30. La ligne au dessus est en corps 48.

Le W majuscule dont je parle est tout à droite, 60 points, lettrine sur les deux lignes du bas.

Ici, le graaand composteur. Toute la titraille de l'affiche y est en attente. C'est pas tous les jours qu'on compose et justifie en 75 cicéros de long. Petits jeux sur la taille des corps, sur du parangonnage.

Ce composteur à lui seul est assez lourd. Il contient par exemple mon seul W majuscule en Vendôme en corps 60. Si ce W tombe par terre, il est fichu : lourd, il sera forcément (un peu) écrasé par le choc, et donc inutilisable.

Juste pour envoyer des photos. Voilà du texte en attente. Composé, justifié, prêt à partir sous presse. Dans la gallée juste à côté, aussi du texte, et un composteur plein, qui attend d'être vidé. Mais la photo est floue, donc vous ne l'aurez pas :)

Visions au petit matin blême de l'atelier de composition, qui attendra la suite quelques semaines.

PS : J'ai fait exprès de choisir des photos où on ne peut pas identifier le texte. Vous aurez des photos avec le texte quand ça aura assez avancé. Peut être pour Noël.

L'impression révélera une mauvaise surprise : les dernières lignes en bas de l'affiche n'impriment pas. C'est trop long :/

Quand on en sera là dans le texte il faudra donc ruser : tout faire pivoter de 180 degrés (composition et papier) pour imprimer dans l'autre sens.

Des fois, c'est compliqué la typographie :)

Étape suivante : mettre en place le premier bloc. Et placer deux lignes quelconques en haut et en bas de chaque bloc de texte. Ça permettra de voir où ça tombe sur le papier.

Du coup, on vite complètement le marbre, et on commence à installer l'affiche (la titraille), avec du blanc à la place des 6 blocs de texte.

Ça donne une mise en page. C'est serré, très peu de marge. Mais ça rentre à peu près.

Du coup, au lieu des 3 colonnes initialement prévues, on triche pour couper en 6 blocs de texte, en mettant un insert en travers des colonnes. Ça fait 6 blocs. S'il y a une petite erreur d'alignement ça se voit moins (une erreur, même infime, entre deux lignes successives, se voit énormément).

Il faut quand même vérifier que tout rentre sur la presse...

Histoire d'envoyer un peu de typo porn quand même...

On prépare une affiche. Mais avec un texte en anglais. Donc infernal : la fréquence des lettres n'est pas la même qu'en français, alors je n'ai pas les caractères (on utilise énormément de w et de y en anglais, par exemple).

Donc il faudra imprimer en plusieurs fois. Probablement 6 passages juste pour le texte.

Merci à @bayartb d'avoir signalé le cours de Jancovici à l'École des Mines de Paris, 2019, sur l'énergie. C'est passionnant.

youtube.com/watch?v=xgy0rW0oaF

En effet, le petits machins hétérogènes, qui ne ressemblent à rien, qui sont trop petits pour être inquiétants, ce sont ceux qui peuvent passer entre les gouttes pendant l'orage.

C'est une forme particulière de résilience, la bizarerie.

Le fait qu'un opérateur réseau de très petite taille existe, c'est quelque chose de politiquement intéressant.

Le fait d'utiliser des techniques qui ne s'appuient pas sur celles des infrastructures nationales, ou pas uniquement, ou pas de manière standard, c'est quelque chose de politiquement intéressant.

Bien entendu, sous l'angle de nos analyse habituelles (émancipation, reprendre en main, etc). Mais aussi comme élément hétérogène.

Voilà un petit thread, dans le touitteur, qui raconte comment Internet est resté le seul (microscopique) bout de communication ouvert à Moscou, en 1991, pendant la tentative de putsch contre Gorbatchev.

twitter.com/kevinlimonier/stat

Un mec sur internet :
"J'ai écrit un article sur xxxxx"

Moi cliquant sur le lien :
"Pour lire l'article, veuillez vous créer un compte Instagram, donner votre email, votre numéro de téléphone, votre nom, le nom de votre chat, la couleur de votre PQ, et signer en bas de page avec votre sang."

MAIS ALLEZ JUSTE VOUS FAIRE FOUTRE.
Le Web en silots de 2019 me pète les couilles.

Non je n'irai pas lire l'article.

Purée c'est trop dur de faire un purin de blog ?

Bon. Faire des croissants pour s'entraîner, pourquoi pas. Il faut bien s'occuper le weekend. Mais ça fait beaucoup trop. J'ai plus faim, et il reste tout ça...

Burps.

La prochaine fois, penser à apporter des convives.

Je dois devenir vieux : je trouve notre monde plus en plus affligeant. Et à des endroits toujours plus surprenants.

Show more
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.