Follow

Les informaticiens sont les piliers de notre monde depuis plus d'une décennie et pourtant ils restent invisibles.
Tout le monde sait qu'ils existent et a une vague idée de ce qu'on leur doit au quotidien, mais on ne les voit ni les entend jamais sur les médias.
Quand on parle d'informatique, on a toujours le droit au journaliste vaguement techos de la rédaction qui vient nous expliquer des trucs qu'il comprend à peine.
C'est une des causes de l'hygiène numérique déplorable chez nos concitoyens.

@Tom23 Trucs qui n'aident pas :
- allergie aux caméras.
- préférer interviewer des cravatteux.

Autre cause de cette hygiène numérique, c'est la confiance aveugle, encouragée par la « presse », à l'école, dans le milieu associatif et un peu partout ailleurs… que la plupart des gens accordent aux entreprises derrière les trucs privateurs qu'ils utilisent. La croyance que par défaut « c'est sécurisé parce qu'ils ont une armée d'ingéneurs/j'ai acheté un antivirus ! ».

@devnull
Tu peux ajouter "je sais me servir d'un ordiphone à 15000$ donc je maîtrise la technique".
Je ne juge personne. C'est juste une constatation.
Moi je bosse depuis 20 ans dans mon domaine et je connais très bien les acteurs principaux.
Je serai quand même bien emmerdé d'aller en parler à la télé ou la radio.

@Tom23 Pareil, ça m'emmerderai. Je m’inclus dans les gens allergiques aux caméras/micros.

Parmi nous il quelques uns à l'aise dans un plateau TV ou radio pour parler de ces sujets. Mais ça demande plus d’efforts de les suivre, que de bouffer de la pub déguisée : c'est moins vendeur que d'inviter des cravatteux qui t'expliquent que il faut contrer les méchants GAFA avec un GAFA européen et que leurs boite a la solution magique qui-juste-marche. La majorité des médias ont vite fait leurs choix.

@Tom23 Les «trucs qu'on leur doit au quotidien», c'est aussi la surveillance généralisée, le traçage et le profilage, les spams, les formulaires dans lesquels la réalité ne rentre jamais, la déshumanisation généralisée. C'est vrai que c'est un peu comme la finance, y'a des vraies gens derrière 🙂

@oranadoz
J'ai du mal à reprocher aux couteliers de produire des couteaux ou aux imprimeurs d'imprimer des bibles.
C'est l'usage des technos qui est mauvais. Pas forcément les technos elles-même.

@Tom23 Ne confondons pas technique et technologies. Les technologies de surveillance généralisée, profilage, traçage sont mauvaises, je ne vois pas dans quel contexte elles pourraient être bonnes, et en tout cas pas dans le contexte actuel. Idem pour tout ce qui contraint à rentrer dans des cases pour restreindre la vie à des calculs. On ne peut pas se dédouaner en disant que c'est l'usage qui est mauvais, quand cet usage est celui prévu.

@oranadoz
Je veux dire qu'il ne faut pas faire de généralités.
Y'a des couteliers qui font des lames pour tuer et d'autres pour nourrir.
Comme il y a des informaticiens qui bossent sur la vidéo pour améliorer la com' entre les gens et d'autres pour aliéner les populations.
Mais oui, le monde serait meilleur sans certains pendants de l'informatique.
Je pense juste que l'on voit des médecins, des avocats, des pompiers, des commerçants dans les médias alors qu'on ne voit pas d'informaticiens.

@Tom23 D'accord mais quand je vois qui est invité pour causer et la vision défendue, je me dis que ce n'est pas forcément plus mal de ne pas avoir d'informaticien 🙂 Bon, on en voit/entend sur d'autres canaux que les médias dominants tout de même. Il faut dire aussi que ça demande du temps d'expliquer, ce qui n'est pas forcément compatible avec du prêt-à-penser de quelques secondes.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!