Follow

Donc on est arrivé que y'a des enquêteureuses dans le bus, qui font des sondages sur les gens qu'ont des abonnements transports en communs, demandant l'âge, le l'arrêt de montée/descente, le type d'abonnement… seul hic: les cartes sont des cartes NFC nominatives, so: why?

Je sais pas s'il y a foutage de gueule, ou si la société de transport ne sait pas utiliser les données des mouchards que sont les dites cartes…

@Sp3r4z J'en ai déjà vu il y a bien un an ou deux. Pareil abo nominatif sur certains forfaits…

@devnull Pour moi-même adorer les stats (et être accessoirement dev) je ne comprends absolument pas comment on peut passer à côté de ça…

@Sp3r4z Peut-être pour estimer le nombre de gens ayant un tickets ou qui resquillent (et affiner les modèles de stats derrière) ou bis juste ¯\_(ツ)_/¯

Je crois que la dernière fois que j'ai vu ce genre d'enquêtes, c'était à Rennes, avant la mise en place de la carte-mouchard en 2006 (c'est du RFID d'ailleurs là-bas 🤔)

@shaft le RFID c'est une techno du NFC, non? (me semble que le RFID c'est justement lecteur/parleur, et le NFC c'est une techno d'envoi). But on s'est compris.

Honnêtement, qui va aller dire "je n'ai pas de ticket de transport" c'est peu sérieux :/
Je pige pas bien, pour tout te dire :s

@Sp3r4z c'est des machins sans fil ^^

J'essayais de me mettre dans la tête de celleux qui ont décidé de lancer cette enquête ;)

@shaft Pour ce que tu dis "savoir qui achète quoi" okay, mais du coup on a déjà l'infos… alors okay, l'âge on a l'a pas sur les tickets jetables… mais bon.

@Sp3r4z
@Shaft
Les deux sont des termes génériques souvent utilisés pour designer une techno (par ex. Iso14443 quand on dit "NFC").

Pour n'être d'accord avec personne, il me semble que RFID désigne un usage, l'identification, là où NFC désigne un mode de fonctionnement, le sans contact courte portée.

Les technos de RFID modernes pour du contrôle par badge reposent sur ISO14443, donc du NFC. Mais du NFC peut aussi servir à du paiement, de la prise de contact, etc.

@kaiyou Merci de la précision :) (j'y connais que dalle a ces technos ;) ) @Sp3r4z

@Shaft
@Sp3r4z
En étant moins de mauvaise foi, si tu causes à des industriels sur le sujet, le vocabulaire abusif le plus classique reste : RFID = vieux transpondeurs 125kHz, NFC = ISO14443 en 13MHz, tout beau tout shiny.

@Sp3r4z En gros le NFC est dérivé/une extension courte portée du (NF pour Near Field) RFID. RF pour Radio Frequency, donc ça communique ondes radios.

@Shaft

@devnull Me semblait bien que le RFID c'était le truc général et NFC, une partie "courte portée + autre usage" okay okay :)

@shaft

@alex J'aime beaucoup le "short read range limitations" le RFID marchant globalement comme le NFC… on a donc bien une limitation physique du truc… donc bien 30cm (comme le RFID).

Merci pour l'image, hyper intéressante :)

@devnull @shaft

@Sp3r4z Dans les deux cas, y a des limitations physiques, mais NFC est forcément à courte portée. Le RFID actif va beaucoup plus loin. Même passif, tu peux avoir une certaine distance làou le NFC est limité à quelques centimètres au max.

@alex @Shaft

@Sp3r4z Et en n'étant pas trop négatif : sans consentement, ils ne peuvent pas exploiter les données des cartes à des fins d'analyse de trajet. L'enquête assure ça bien plus facilement que de spammer les abonnés/usagers pour qu'ils autorisent les traitements.

@kaiyou Je pense que ça rentre dans la clause de "contrat".
Voir carrément les anonymiser, et traiter par la suite… dans ce cas pas besoin de consentement, puisque pas de données personnelles.

D'autant que dans le contrat que tu signe pour l'abonnement, ça doit à mon avis être dedans

@Sp3r4z Faut bien créer de l'emploi et justifier les subventions.

@Sp3r4z L' aspect informatique peut être délégué à un tiers, et le contrat peut ne pas permettre l'extraction des données. Il y a plein de montages ubuesque comme ca. Idem à Paris avec Autolib, les bornes sont inutilisables car l'infrastructure de connexion appartient à l'opérateur qui s'en va. Donc un tiers peut juste injecter du courant électrique mais rien contrôler donc soit bornes gratuites d'electricité pour tous, soit mobilier urbain inutile qui va pourrir sur pied.

@pmevzek Ah oui, j'avais pas vu ça sous cet angle, et du coup ça coute moins cher de le faire par soi-même, que de demander au prestataire technique informatique de faire un extract. okay, that make sense :)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Generalistic and moderated instance. All opinions are welcome, but hate speeches are prohibited. Users who don't respect rules will be silenced or suspended, depending on the violation severity.