Follow

L’erreur de la France Insoumise sur la voiture électrique youtube.com/watch?v=BOVAm7-qW7

· feed2toot · 1 · 0 · 0

@Merome de bonnes conneries oui ! Le raisonnement est complètement bidon, notre youtubeur est complément à côté de la plaque, on ne raisonne pas en consommation mais en puissance. N'importe quel énergeticien vous le confirmera, c'est d'ailleurs ce que fait un ingé dans les commentaires. Allez voir, c'est limpide ;-)

@DamienCadoux : Nope. C'est pas aussi limpide que ça. CRE a fait une étude là-dessus, et conclue la même chose : pas de centrale supplémentaire nécessaire : www.eclairerlavenir.fr/wp-content/uploads/2018/07/Rapport_GT1.pdf

Et sur la voiture à hydrogène, la FI est encore plus à côté de la plaque.

Et ça me fait d'autant plus chier que j'ai voté Méluche aux dernières élections.

@Merome @DamienCadoux un parti, des gens qui ne se tromperaient jamais ça n'existe pas, et ça n'existera jamais. Comme une personne sans défaut, comme l'humanité, le monde. Mais tant mieux ! Tant qu'on reconnait ses erreurs, qu'on corrige le tir ... </réflexion du matin post-café>

@xnx @DamienCadoux : le problème, c'est la notion même de parti, en fait. Mais c'est un autre débat.

@Merome @DamienCadoux oui, d'ailleurs la FI n'est pas un parti. Je repense au dernier bouquin de Todd (le capitalisme au XXIe siecle) et au dernier bouquin de Lordon (Vivre sans ...) l'un pense qu'on ne peut rien faire sans un parti (et pointes les problèmes de la FI) l'autre pense qu'on peut et qu'on devra faire un monde sans parti, enfin pas tel qu'on le définit aujourd'hui.

@xnx @Merome Et Damasio, Morel-Darleux et Attard tendent plus vers des archipels anarchistes... 3 voies possibles qui de confrontent aujourd'hui dans LFI... Pas simple de définir une stratégie avec des tactiques si différentes... Après, pour moi, l'important reste le fond, le programme qui vit et vit plutôt bien... Qui d'autre peut se targuer d'avoir une réflexion aussi complète et cohérente sur notre société aujourd'hui ? Pas grand monde, honnêtement

@Merome Ce document émane du CRT, instance indépendante (somme toute présidée par ancien de la COGEMA et régulièrement composés de membres du corps des mines français, le lobby pro-nucléaire en France) mais passons... Le doc dit p43 1 million de voitures = 2 TWh et p44 qu'au mieux du mieux c'est 1,1 GW. 1 tranche nucléaire moyenne en France, c'est 1,08 GW (63 GW pour 58 réacteurs) >> CQFD 1 million de véhicule électrique, c'est 1 réacteur nucléaire... Comme quoi LFI est bien informée non ?

@DamienCadoux : l'idée c'est que dans le même temps, la conso va baisser tendanciellement et donc que ça va pas changer le nb de réacteurs. Faire peur avec le nucléaire pour les VE, c'est doublement fallacieux. Mais je te rejoins sur le fait qu'il ne faut pas présenter la voiture élec comme une "solution". Vélo, TEC et aménagement du travail (TT) et du territoire sont bien plus puissants. La voiture élec, c'est juste un tout petit peu mieux que la thermique point de vue CO2 et particules.

@Merome Si on fait 1analyse sur l'impact de la voiture, on ne peut pas dire qu'il ne faudra pas de capacités supp. parce que la conso "pourrait" baisser. Certes, elle baisse aujourd'hui mais il faut s'interroger sur les raisons : arrêt du chauffage tt élec (enfin) mais bcp par la diminution de la demande de l'industrie (meilleure efficience + délocalisations). Qu'en sera-t-il demain si nous relocalisons l'industrie? Continuons le dev des data centers en fr + climatisation (réchauff. climat)?

@DamienCadoux Si capacité supplémentaire il y a besoin, rien ne dit qu'elle devra être nucléaire. Le raccourci : voiture elec => 1 centrale nuke de plus, est juste faux dans bien des cas.
La stratégie de la FI de surfer sur le peur du nuke ainsi est pour le moins critiquable.

@Merome Non la peur du nucléaire est réelle car le pouvoir en place depuis le Général a toujours placé le corps des ingénieurs des mines à la tête de la politique énergétique française... pour défendre l'industrie nucléaire.

@DamienCadoux Je suis contre le nuke, que les choses soient claires. Mais les VE ont cet avantage sur les thermiques qu'elles n'imposent pas la source d'énergie primaire. Si la FI veut faire campagne contre le nuke, ok, mais pas sur le dos du VE qui n'est pas intrinsèquement lié au nuke. Il y a 1000 autres raisons d'être contre le nuke. Et plein de bonnes raisons de critiquer le tout VE aussi. Mais associer les deux est contre-productif car ça montre une méconnaissance des deux dossiers. imho

@Merome Ok mais disons alors que si le gouv. avance la VE sans indiquer la source d'énergie, il y a anguille sous roche et nécessité de soulever le lièvre. L'approche cavalière de LFI n'est pas très heureuse de ce point de vue, je l'admets. Par contre, je pense que ce rapprochement hâtif ne naît pas d'une méconnaissance mais plutôt d'une très bonne connaissance des stratagèmes de l'adversaire... Mais j'admets que l'on puisse diverger là-dessus ! Merci pour ton analyse qui pousse la réflexion

@DamienCadoux : voilà, on a pas mal convergé, merci aussi pour l'échange. :)

@Merome Osons causer parle de la PPE qui table sur une baisse de la part du nuc à 50% à 2035... Il faut regarder les choses en face. Si tu regardes attentivement les obj annoncés par l'Etat, tu vas rire! Le nuc, c'est comme le bio, les obj annoncés depuis 20 ans sont tonitruants mais il ne s'agit que d'un leurre car aucun moyen n'est mis en face ! Pour passer à 50% d'éner nuc à 2035, il fallait virer de bord il y a 10 ans... Je ne comprends pas la naïveté (pauvreté d'analyse) d'O.C. sur ce coup

@Merome Le nucléaire est une épée de Damoclès qui nous tombera dessus, tôt ou tard, comme les OGM (technologies aux risques qui ne peuvent pas être contenus dans le temps et l'espace). Toute techno qui nous oblige à maintenir notre vieux parc nuc. doit être évalué avec une extrême précision, d'où la nécessité des sauts technologiques ou plus simplement des politiques de réduction de la demande. Selon moi, l'argument "nucléaire" n'est pas fallacieux de ce point de vue

@Merome Sur l'hydrogène, j'ai l'impression qu'il parlait plus de R&D parce que de toute façon la technologie n'est pas mûre. En revanche, il a raison de parler des transports en commun et du fer, deux voies essentielles pour réduire nos consommations et impacts. Je trouve qu'il ne parle pas assez d'aménagement du territoire (si on mettait le paquet sur le vélo, les modes actifs et la fin des hypermarchés comme aux Pays-Bas et Pays Scandinaves, on réduirait fortement notre empreinte).

@Merome Une autre voie est simple, rendre plus léger les véhicules ou expérimenter de nouvelles formes entre le véhicule privé et le transport collectif (type rézo pouce ou autre, plus techno).

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!