Follow

-- Javascript ou pas ? -- 3

Liste des bibliothèques admises :
bzr.savannah.gnu.org/lh/librej
gnu.org/software/librejs/free-
On y retrouve JQuery, YahooUI, Crypto-js, Prototype.js, Mootools...

On peut donc utiliser javascript quand on est Libriste, après avoir pris les précautions habituelles : vérifier la licence du js utilisé ou mettre son propre code en Libre, vérifier que le js est safe pour l'user, mesurer l'adéquation entre les ressources requises et l'usage (équipement user, connexion, server)...

· · Web · 0 · 0 · 0

@La_LibreRie_solidaire C'est une fausse sécurité.

En tant que développeur, il est évident qu'on peux faire du javascript libre (si on code directement en javascript).

Mais pour l'utilisateur, il est difficile (voir impossible) d'avoir un contrôle sur sa computation.

Et pour cause:

- javascript est maintenant une cible de compilation, et il est impossible de savoir si la version télécharger correspond au source libre (spécialement avec asm.js)

(suite…)

@La_LibreRie_solidaire
- Dans le paradigme à la mode, on dégage complètement le contenu de la page web du html, et on construit l'interface avec js en effectuant les requêtes asynchrone. Sans javascript, il est impossible d'accédé au contenu, que le js soit libre ou non. C'est un problème d'accessibilité (et généralement, ça casse la sémantique).

(des choses maques)

Bref, le js transforme chaque page en un programme arbitraire, et c'est un problème pour la liberté utilisateurs.

@webshinra Tout à fait. A chacun de bien poser les critères à son projet, établir ses priorités, et convaincre ceux de l'équipe du bien-fondé ou pas d'utiliser telle ou telle techno... et comment l'utiliser. Le cas de dérive ultime que tu cites est un bon exemple de cas où les concepteurs ont sûrement oublié de réfléchir avant de coder (encore une starteup en mode trop agile qui agit avant de penser ? ;-)

@La_LibreRie_solidaire Ben euh arretsurimages.net/ c'est pas spécifiquement «start-up».

C'est juste que c'est économiquement logique (le coût de rendu du template est délégué coté client, il est significatif) et que ça encourage une architecture bien fichue.

C'est bien le soucis. Il y a des technologies qui sont positives pour la liberté computationelle, et d'autres non, javascript dans le web usuel n'apporte presque rien, mais coûte beaucoup.

les autres cas (jeux, appli…) sortent du web.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!