2.1
Pour faciliter le décrochage du , nous avons développé un .

Sur la 1ère photo, nous pouvons voir le rendu du système avec un bloc ouvert et fermé. Un simple bouton permet d’ouvrir pour décrocher le clavier.

Sur la 2ème photo, nous pouvons voir le test du loquet avec l’imprimante 3D, cela permet de vérifier que le bouton du loquet est fonctionnel et permet de sortir le bloc.

Résultat : Test concluant !

Follow

2.2
2ème point, les nappes utilisées pour les claviers d’aujourd’hui sont comme des câbles plats qui transfèrent l’information du clavier à la carte mère.

Pour la supprimer, nous avons développé et mis tout le cerveau du clavier sur un (photo), qui est relié en USB à la carte mère, via des petits connecteurs à ressorts.

Cela permet à l’utilisateur de ne plus se soucier de rien, vous cliquez simplement sur le bouton vu précédemment pour enlever le clavier

2.3
La contrepartie, c’est que cela rajoute une couche comme vous pouvez le voir sur la photo.

La “carte électronique” / n’existe pas sur les claviers de PC portables actuels, cela augmente donc l’épaisseur de 0,8 mm de notre PC.

Mais pour 0,8 mm en plus, c’est un changeable très facilement en quelques secondes. Pour 0,8 mm en plus, c’est la fin d’un changement de PC portable pour une simple touche cassé ...

Show thread

2.4
Nous avons également imprimé en 3D le clavier.

Ce n’est qu’une maquette, donc pas fonctionnel électroniquement, mais cela permet déjà de vérifier que les dimensions du bloc sont bonnes et de repérer les erreurs (ex : touches pas assez sorties ici).

C’est aussi un test pour voir ce que donne la dimension des touches. Par exemple, pour la touche “Windows”/Super nous l’avons réduit de moitié, car cette touche est peu utilisée. À vous de nous dire ce que vous en pensez

Show thread
Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!